Kikooboo en français ! Kikooboo in english !
  Dans ce carnet
  

    Envoyer un message
Description
Note: 4,7/5 - 7 vote(s).



Localisation : Equateur
Date du message : 17/02/2017
Diaporama des photos de ce message
  Imprimer


 Un soupçon d\'audace

Bonjour cher lecteur en attente d'une embellie !!
Malheureusement, je ne vous apporte pas le soleil ou la chaleur. Nous vivons une semaine pourrie côté météo !! De la pluie tous les jours et un beau gros 9 degrés en prime !! Comme il n'y a pas de chauffage dans la maison, je dors avec des bas de laine,  un chandail et mon parchmina en prime !!!
La température ne m'a quand même pas arrêtée (juste refroidie!). Samedi dernier, je suis partie seule à la conquête du volcan Rucu Pinchicha. Le sommet (5000 mètres environ) se trouve juste à l'ouest de la ville. J'ai donc d'abord pris le téléphérique jusqu'au départ du sentier de 10km qui mène au cratère. Lentement mais sûrement, j'ai entrepris la montée ... Tout en reprenant mon souffle à mesure. Après deux heures de marche, j'ai rencontré le premier obstacle : une paroi plus abrupte à franchir. En levant la jambe, ouïlle !! Une méga crampe au mollet !! Gardons le focus, ce n'est pas le temps de lâcher la prise !! Quand même, il fait froid, il vente, je ne vois rien à cause du brouillard, et je suis seule ... Je vous entends, lecteur prudent, et je vous écoute. Je rebrousse donc chemin (à regret bien entendu). À peine quelques minutes plus tard, je croise un jeune couple  (russe et ukrainienne). Ils me convainquent de continuer avec eux. Je reprends donc la montée en bonne compagnie. Nous atteignons le cratère une heure plus tard. Heureusement, le ciel se dégage un peu le temps d'une photo. Par contre, lecteur curieux, mon appareil a eu trop chaud durant la montée et la lentille est embuée. Dommage ! Je descends avec trois jeunes équatoriens rencontrés dans le téléphérique le matin. Le retour est évidemment plus facile mais je dois avouer que le manque d'oxygène nuit aux performances !! 
Le lendemain, je suis allée en bus avec María Augusta à la Mitad del Mundo (ou au parallèle 0). On y trouve deux sites touristiques. J'ai préféré le Musée autochtone situé sur la ligne authentique de l'équateur. On y apprend que les autochtones avait découvert le centre de la terre bien avant les européens, que nous pesons moins parce que la gravité est moindre, qu'il n'y a pas de vortex quand on vide un évier parce que les forces centrifuges et centripètes des pôles s'annulent ici, bref une visite bien instructive. Il n'y a pas de saison distincte ici mais on connaît toutes les saisons dans une seule journée. Les équatoriens disent que leur climat ressemble au caractère de la femme (changeant et imprévisible !). L'autre site est dédié aux expéditions européennes. Cela ressemble davantage à un village touristique sans grand intérêt.
Le weekend a donc passé comme un éclair ! Retour à la normale lundi ! Toutefois, j'ai poussé l'audace à débuter les cours de tango... À ma grande surprise, je suis meilleure que je n'osais l'espérer. Après deux heures de cours, je me débrouillais déjà pas si mal. Entéka, j'ai aimé suffisamment l'expérience pour m'inscrire aux deux cours par semaine et pour aller m'acheter une paire de souliers !!!  Je ne recule devant aucun sacrifice quoi! J'aurai donc mes cours de tango les lundi et vendredi et mes cours de yoga les mardi et jeudi. Un horaire bien rempli quoi !! 
Demain nous partons encore en excursion. Nous allons à Ottavalo (à vos Atlas !!). J'aimerais bien vous aider mais je ne sais pas non plus exactement où est situé ce village. Je vous raconterai, comme toujours !!
Le temps file. J'ai déjà vécu  plus de la moitié de mon périple ! C'est difficile à expliquer. Je ne vois pas le temps passer mais je trouve quand même le temps long...  
Je profite pleinement de l'expérience et je l'apprécie, n'en doutez pas ! Je crois que vous me manquez en fait !!
Donc, j'ai bien hâte de vous revoir !! D'ici là, prenez bien soin de vous !!
XXXMCT 


Note: 5/5 - 1 vote(s).

Syndication :

Par Nicole

le 17/02/2017 à 19:58:59

Il n\'y a rien à ton épreuve Marie-Claude. Désolé pour la température là bas, mais on moins il n\'y a pas de pelletage à faire à tous les jours.
Nous aussi on a bien hâte de te revoir et soit quand même prudente.

Gros câlins des îles

Nicole xxxxx

Répondre à ce commentaire

Par Normand

le 17/02/2017 à 21:32:59

Allo Marie-Claude, c\'est agréable de te lire, tu as toujours de belles histoires à nous raconter. Bravo pour ton audace, mais bravo aussi pour ta prudence. On a bien hâte de te voir danser le tango.

Bonnes excursions et merci encore pour tout ce que tu nous envoies. Et je te souhaite aussi du succès dans tous tes cours.

Au plaisir, xx

Répondre à ce commentaire

Par Guy

le 21/02/2017 à 00:39:03

Je ne suis pas le seul à avoir hâte que vous reveniez au bercail. En m\'abreuvant de toutes ces belles expériences que vous vivez et nous partagez si généreusement, j\'ai pris l\'initiative d\'intéresser quelques personnes de la région à suivre quelques sessions de formation avec vous, dont:
- Comment voyager seule et avec audace à l\'étranger, en toute sécurité;
- Cours de langues étrangères, dont l\'espagnol
- Cours de yoga;
- Cours de tango;
- Cours de photos;
- Cours d\'orientation en nature et en ville;
- Cours de débrouillardise permettant de
toujours atteindre et réaliser ses rêves et ses objectifs.

Je me suis arrêté là car les inscriptions ne dérougissent pas, je manque de temps pour en prendre note et... il n\'y a plus de locaux de disponibles à Les Escoumins, ni à Sacré-Coeur pour répondre à la demande.

Câline de Marie-Claude!

Répondre à ce commentaire

Par Anick

le 21/02/2017 à 01:49:58

Il n\'y a vraiment rien à ton épreuve.. Je dois avouer que j\'ai vécu du stress au moment de lire le passage où tu nous parles de la paroi abrupte.... J\'ai bien cru que c\'était la fin de l\'expédition! Quelle joie de savoir que tu as trouvé des mutilateurs pour finalement continuer la montée! Yééé!
Quel agréable plaisir, comme toujours d\'avoir de lire tes récits et regarder tes photos. Je me répète mais tu es inspirante! Beaucoup plus que nos glorieux d\'ailleurs! Tu as lu, même le nouveau coach n\'a pas réussi à les remettre sur le chemin de la victoire. Potins potins: apparemment que Danault et Gal sont allé s\'épivarder en Floride durant leur 5 jours de congé. J\'ai appris cette saison beaucoup trop de choses sur le hockey. J\'ai aussi appris que si je souhaitais engager une conversation avec les hommes de la maison, je devais savoir parler hockey (je t\'avoue cependant que ça me sert parfois de ne pas trop savoir de quoi on parle.. ;-) )
Sur ce, bonne continuité!
J\'ai déjà hâte à la prochaine chronique!
Hâte de te revoir! XXXXXX

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire







[ Diaporama ]


[ Diaporama
dynamique ]


[ Vidéos ]


[ Suivre ce carnet ]


[ Lire les derniers
commentaires ]


[ Trajet ]




Kikooboo.com (Carnet de voyage / blog gratuit et Assistant de voyage) recommande Get Firefox!
 Publicité : pub-wwfpub-greenpeacepub-amnesty