Kikooboo en français ! Kikooboo in english !
  Dans ce carnet
  

    Envoyer un message
Description
Note: 4,7/5 - 7 vote(s).



Localisation : Non indiqué
Date du message : 26/06/2017
Diaporama des photos de ce message
  Imprimer


 Un vieil ami retrouvė

Bonjour cher lecteur et ami savourant enfin l'été !!
J'ose vous transmettre cette chronique hors série pour vous relater ma semaine d'expédition de canot-camping sur la rivière Bonaventure (c'est dans la Baie des Chaleurs cher lecteur globe-trotter)
C'est Bernard, le frère de Marcel, qui m'a embarquée dans cette aventure !! 120 kilomètres de rivière à parcourir en 6 jours environ. Comment refuser une offre aussi audacieuse ! Vous me connaissez, lecteur fidèle, j'ai tendance à foncer tête baissée !!
Même si cela faisait plus de trente ans que je n'avais pas manié l'aviron, j'ai pensé que cela devait être comme la bicyclette et que cela ne se perdait pas ... Et puis, la Bonaventure c'est une vacance, dixit Bernard avant le départ. On y reviendra !!
Notre belle communauté du canot a donc mis le cap sur le lac Bonaventure lundi matin. Trois canots, cinq pagayeurs. Bernard et Francine, Suzanne en solo et mon équipier Patrice et moi. Patrice ?? Non, on ne le connait pas ... Suzanne non plus d'ailleurs. L'effort, la sueur versée, le sang laissé aux moustiques, la pluie et et les aléas de la descente tissent les liens. Des liens à base de confiance, de complicité et de respect.
La rivière nous attendait de pied ferme !! L'expédition part en lion !! Premier défi, le débit. La rivière est très basse. Donc,avec les canots chargés, ça accroche quand ça ne bloque pas tout simplement. Le langage est davantage poétique ... Nous embrassons les roches qui affleurent et qu'on nomme affectueusement pleureuses ou dos de baleine selon leur configuration. Le résultat est le même, à l'occasion nous avons l'impression de passer la gratte en bon québécois !!
Et que dire des embâcles formées par les arbres charriés par la crue. Portage, halage, cordelle, tous les moyens sont bons pour sauter les obstacles mais au prix d'efforts et d'ingéniosité. Bref, après trois jours, nous avions franchi bien peu de distance, au point de remettre en question notre programme et de décaler d'au moins une journée la date de notre arrivée. Heureusement, les deux dernières journées nous ont permis de rattraper les kilomètres perdus.
La météo était parfaite: pluie la nuit et soleil-nuage le jour. La bouffe à la hauteur d'un gîte 5 étoiles. L'hébergement .... Entera le camping sauvage remporte la palme haut la main si on compare à celui de Sainte-Madeleine !!
Et l'ami retrouvé ?? Est-ce qu'on va y venir ?? Patience, cher lecteur. En fait, j'ai retrouvé le plaisir et le bonheur de pagayer sur une rivière, au gré des méandres. Le plaisir de contempler une palette de verts qui se prolonge du feuillage aux nuances de l'eau. D'écouter le chant des oiseaux qui s'harmonise avec le clapotis de l'eau. De sentir les parfums de la forêt et de l'humus. De croiser un castor, des canards, des aigles pêcheurs et même un pygargue. De me réveiller à l'odeur du feu de camp, de partager un porto et les rires au coucher de soleil, de vivre au coeur de la nature 24 heures par jour. Par dessus tout, d'expérimenter et de comprendre le sens du moment présent ... Je vous garantis, lecteur assidu, que quand les roches se multiplient droit devant, pas le temps de penser à nos vieux péchés ou de rêver aux prochains !!! 
Et mon équipier ?? Patient, plein d'humour, bon pagayeur, chanteur (pas de pommes !!), et apprenti danseur de tango !! Bref, beaucoup de points en commun si on oublie la patience et la pagaie !!. Nous avons fait une belle et bonne équipe je crois.
Bon, la madame était bien fatiguée quand la soirée arrivait...pis bien rackée quand elle sortait de sa tente avec les yeux gonflés par les piqûres de moustiques, et que dire de sa mise en plis !! Un désastre et un dur coup pour l'ego !! Mettons que le canot ça garde la forme mais pas trop le look !
Quand même, je suis partante pour une prochaine !! Merci à Bernard pour cette occasion de retrouver un plaisir oublié et aussi pour ces moments de partage.
Comme les politiciens, je profite de ce temps d'antenne pour vous réitérer l'invitation au Phare Niente cet été. N'oubliez pas que vous êtes toujours attendus et bienvenus,
Je vous souhaite un superbe été. J'espère avoir l'occasion de vous voir.
XXXMCT 



Note: 5/5 - 1 vote(s).

Syndication :

Par Anne

le 26/06/2017 à 16:41:50

Y a des biens beaux coins au Québec! Et que dire de l\'aventure tu as vécu. Toujours inspirante, jamais ennuyante. J\'y étais presque. Gros bisous plein de soleil xxoo

Répondre à ce commentaire

Par Monique

le 26/06/2017 à 17:10:49

Ouf, quelle énergie ! Mais le farniente (ou l\'autre à ton choix) doit être le bienvenue par après...
J\'aime beaucoup le canot volant qui met en valeur la si belle pureté et transparence de la Bonaventure.
Et la plume toujours aussi alerte Marie Claude, un plaisir de te lire.
XXX

Répondre à ce commentaire

Par Nicole

le 27/06/2017 à 01:00:42

On avait plus de nouvelles quand tu étais au loin que quand tu es si proche.

Les photos sont superbes.

Il fait beau sur les îles, il pleut souvent par contre. Toujours dans mon chantier de peinture. J\'espère y voir le bout bientôt.

AUx plaisirs de te revoir.

Nicole xxxx

Répondre à ce commentaire

Par Mariz

le 27/06/2017 à 02:13:49

Wow!Quel beau périple !Bravo d\'avoir saisi cette belle occasion ! What a belle gang de canotiers !

Répondre à ce commentaire

Par Guy

le 27/06/2017 à 02:17:28

Décidément, vous ne reculez devant rien! En plus de m\'impressionner par votre dynamisme, votre courage et l\'art de toujours réussir ce que vous entreprenez, vous possédez le don de nous faire vivre vos aventures, un peu comme si nous y étions: en prenant bien soin de nous confirmer le tout avec vos superbes photos. Non mais quels talents d\'écrivain, de photographe, de débrouillardise et de.... pagayeuse.

MERCI pour ces beaux partages et que la SANTÉ vous accompagne en plénitude.

(Guy)

Répondre à ce commentaire

Par Normand

le 27/06/2017 à 04:39:06

En voyant ces images, j\'ai pensé au film «La rivière sauvage» avec Meryl Streep, si je ne m\'abuse. Mais il n\'y avait pas de canot volant dans ce film. Wow ! Quelle belle photo. Et quelle belle description. Merci encore de partager.

Répondre à ce commentaire

Par Gisèle

le 28/06/2017 à 01:43:36

Wow, quel plaisir de lire cette chronique. Merci de nous faire partager cette aventure.
Les photos sont magnifiques J\'ai bien hâte de te revoir à la Dune du Sud. Bon été.
Je t\'embrasse bien fort.

Répondre à ce commentaire

Par Luc

le 29/06/2017 à 22:35:12

Du porto en camping d`expedition, moi je dis oui évidemment! On est pas des animaux quand même!

Répondre à ce commentaire

Par marianne

le 03/07/2017 à 04:49:49

Chère Marie-Claude, tu me tire toujours une larme avec la description de ton aventure, telle qu\'elle soit!... j\'ai vécu avec toi la descente de ta rivière et je continu à te dire... ÉCRIS TES AVENTURES et je serai ta première grande fan!... j\'imprime ton texte pour Bernard qui n\'en revient pas comment tu peux nous faire vivre tant d\'émotions!... chère Marie-Claude ! soit notre prochaine écrivaine québécoise xxx on t\'aime \"full\" xxx

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire







[ Diaporama ]


[ Diaporama
dynamique ]


[ Vidéos ]


[ Suivre ce carnet ]


[ Lire les derniers
commentaires ]


[ Trajet ]




Kikooboo.com (Carnet de voyage / blog gratuit et Assistant de voyage) recommande Get Firefox!
 Publicité : pub-wwfpub-greenpeacepub-amnesty