Kikooboo en français ! Kikooboo in english !
  Dans ce carnet
  

    Envoyer un message
Description
Note: 4,7/5 - 7 vote(s).



Localisation : Argentine
Date du message : 30/01/2018
Diaporama des photos de ce message
  Imprimer


 Voir Iruya, un jour, peut-être

Bonjour cher lecteur (ne feignez pas la surprise surtout !!)
Je vais tenter de vous imager l'environnement dans lequel j'ai passé la dernière semaine. Surtout, ne croyez pas que je verse dans la complaisance ou le dénigrement ! J'adore ces lieux sauvages et les gens qui les habitent mais, nous vivons à un monde de leur réalité !
Je pars donc hier matin à bord de l'autobus local pour franchir les quelques 100 kilomètres qui nous séparent de Iruya (prononcer encore une fois Irucha). Bon, il faut admettre qu'il y a 51 km de garnotte (je dis garnotte et non de terre, appréciez la différence lecteur averti!).
Bien sûr il a plu toute la nuit ce qui n'arrange pas les choses. Nous allons encore monter à plus de 4300 mètres avant de redescendre un peu dans une vallée. Au total, nous mettons quatre heures pour franchir la distance !! Faut dire, que le conducteur compte sur l'aide de deux assistants qui courent parfois devant le bus pour retirer les blocs de pierre qui ont déboulé durant la nuit. Arrive ensuite un moment plus crucial où il faut traverser la rivière (en fait, c'est plutôt elle qui traverse le chemin). Nos pauvres bougres, armés de pelles, comblent les trous, arasent la boue, retirent les roches pointues, un travail de forcené !! Nous passons le premier obstacle sous les applaudissements des passagers soulagés, ma foi ! Ça vaut bien un atterrissage à Fort Lauderdale !! Mais, ne crions pas victoire trop vite !! La rivière nous réserve des surprises ! 
Au détour d'un autre méandre, elle nous attend... Il y a déjà une voiture embourbée  jusqu'aux essieux, de braves gens avec de l'eau boueuse au-dessus des genoux, un tracteur, name it ! Il faut attendre, pas le choix. Nos pauvres assistants et même le chauffeur mettent la main et la pelle à la tâche. La voiture risque de partir avec le courant à tout moment. Pour ajouter au suspense, ladite voiture est évidemment remplie d'enfants avec la petite maman éplorée. Je ne comprends d'ailleurs pas pourquoi on ne les sort pas de l'auto...
Bien sûr, tout est bien qui finit bien ! La petite famille est sauvée et nous passons. Mais... La rivière n'a pas dit son dernier mot !! Il nous reste une dernière traversée (ne me demandez pas pourquoi il n'y a pas de pont ou de ponceaux).Nous sommes presque arrivés au but. Nous voyons le village au fond de la vallée. Et non ! Cette fois-ci, il n'y a rien à faire ! Le chauffeur nous ouvre la porte, nous indique un beau petit sentier au bord de l'eau et nous exhorte à aller vite confirmer notre retour à la billetterie, un kilomètre plus loin !
On ne se le fait pas dire deux fois !! Je marche à toute allure (vous connaissez mon pas rapide et exercé, lecteur assidu) et je m'empresse de confirmer mon retour à 15h. Il est déjà presque 13h !!! Le moral des troupes est quand même bon et puis, le village vaut le détour et la peine !!! Bref, un lunch vite avalé, une courte montée au Mirador et on rembarque !!
Le retour s'est déroulé un peu mieux car les tracteurs avaient travaillé pendant que nous faisions du tourisme. Quand même, plus de trois heures à cahoter. Je mange une bouchée en arrivant et je me mets au lit ! Les soirées sont courtes par ici !!
Voilà, vous savez tout !! Rien n'est facile ici. La topographie est rude, le climat itou. Ce qui m'étonne c'est cette volonté d'occuper ce territoire, de cultiver ces terres arides, d'élever sa famille dans un isolement complet. Une jeune fille me disait que je n'avais rien vu, qu'il arrivait que la route soit coupée pendant des semaines  !! Avis aux touristes téméraires !!
Je vous laisse avec quelques photos, fidèle témoignage de cette chronique en prime !
Au plaisir de vous lire.
XXXMCT 

Note: 4,5/5 - 2 vote(s).

Syndication :

Par Daniel

le 31/01/2018 à 03:08:17

C’est la version latine des belles histoires des pays d’en-haut!

Répondre à ce commentaire

Par Cécile

le 31/01/2018 à 14:13:39

Ouf! Je ne doute pas que tu voies de magnifiques endroits mais bien trop pissou la madame pour ce genre d’expédition. Je me contenterai de tes belles photos. Bisous.

Répondre à ce commentaire

Par Anne

le 31/01/2018 à 18:49:47

OMG! Quel périple. J\'admire ton courage et ta détermination. Je suis une mémé en marchette à côté de toi ;-) Mais je constate aussi que le décor vaut le détour. C\'est magnifique. On a rien pour rien disait ma mère. Allez, bonne continuation et sache qu\'ici, on se le gèle !!

Répondre à ce commentaire

Par Anne

le 31/01/2018 à 18:56:16

OMG! Quel périple. J\'admire ton courage et ta détermination. Je suis une mémé en marchette à côté de toi ;-) Mais je constate aussi que le décor vaut le détour. C\'est magnifique. On a rien pour rien disait ma mère. Allez, bonne continuation et sache qu\'ici, on se le gèle !!

Répondre à ce commentaire

Par Anne

le 31/01/2018 à 18:57:02

Oups. Désolée du doublon.

Répondre à ce commentaire

Par Marie-Claire

le 07/02/2018 à 02:51:31

Un récit de voyage comme je les aime. Ça me rappelle certains trajets en transport en commun que j\'ai fait. C\'est ce qui fait le piquant du voyage.

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire







[ Diaporama ]


[ Diaporama
dynamique ]


[ Vidéos ]


[ Suivre ce carnet ]


[ Lire les derniers
commentaires ]


[ Trajet ]




Kikooboo.com (Carnet de voyage / blog gratuit et Assistant de voyage) recommande Get Firefox!
 Publicité : pub-wwfpub-greenpeacepub-amnesty